L’annuaire de la Protection Animale

Nous sommes heureux de vous accueillir, en 2021, dans l’annuaire de la protection animale qui va progressivement s’étoffer avec une multitude d’articles consacrés à la protection des animaux et à la médiation animale.

Cette édition est dirigée par un collectif de correspondants et de rédacteurs citoyens réunis autour d’Alain Lambert ( qui est devenu administrateur de la Société Protectrice des Animaux en avril 2021)

Nos contributeurs (professionnels et bénévoles) sont passionnés par la protection animale depuis que nous avons créé le site internet de la S.P.A de Gennevilliers en 2003 (spadegennevilliers.com jusqu’en 2007 puis le Journal de la Protection Animale à partir de cette date). Cela nous a permis de voir de l’intérieur ce qu’était la vie de ce refuge si connu mais si décrié. Il y a bientôt 20 ans, nous étions les premiers à sortir les chiens des cages pour les photographier et les mettre en valeur sur internet. Le misérabilisme générateur de dons nous faisait déjà horreur…

Le portail du refuge de Gennevilliers créé par la Fondation Gordon Bennett en 1902 et rebaptisé « Le bon accueil » à sa reprise par la Société Protectrice des Animaux en 1917
L’équipe des Grigris de Gennevilliers en 2004

Le travail que nous faisions au refuge de Gennevilliers, nous a permis de comprendre également que le petit monde de la protection animale n’était pas un univers radieux où les «protecteurs » travaillent main dans la main pour le bien-être des animaux.

Les dissensions entre les différentes associations ou fondations pour la recherche de fonds, les « guéguerres » entre administrateurs, salariés et bénévoles y sont légions. Même si les nombreux administrateurs de la protection animale sont bénévoles, la lutte de pouvoir est souvent présente dans l’univers des refuges et des associations.

Et l’arrivée de legs conséquents dans ces structures « non lucratives » peut générer parfois des dérives importantes. Il était essentiel pour nous de créer un organisme de presse libre et indépendant capable de communiquer sur ce qui se fait de bien mais aussi de « discutable » dans l’univers de la protection animale. Depuis l’arrivée d’internet, les organisations les plus médiatisées (SPA de Paris, 30 Millions d’amis,…) de ce secteur d’activité investissent énormément d’argent dans le marketing pour capter des millions d’euros et ceci parfois au détriment des autres structures qui n’ont pas ou peu de moyens pour communiquer.

Ainsi, informer les futurs adoptants et les contributeurs des organismes de protection animale nous parait indispensable pour éclairer leurs décisions avant qu’ils ne fassent un legs ou un don. Voilà une de nos missions !