Comment (bien) nourrir son chien avec une alimentation ménagère ?

Aujourd’hui, le fait maison est (re)devenu tendance. C’est vrai pour nous, mais ça l’est aussi pour nos toutous. Si de plus en plus de gens font leurs courses en épluchant les étiquettes, smartphone à la main, ils sont aussi de plus en plus nombreux à être attentifs à ce qu’ils donnent à manger à leurs chiens.

Vouloir bien faire c’est louable mais faire bien c’est autre chose … Que choisir entre la multitude de marques de croquettes qui vous promettent toutes d’être les meilleures, le ménager, le barf, le raw… Difficile de s’y retrouver.

Nous allons ici modestement tenter de démystifier l’alimentation ménagère en répondant aux interrogations les plus courantes:

« L’alimentation ménagère ? Trop chère pour moi ?

Il faut savoir qu’avec un peu d’organisation et en achetant en quantité, par exemple la viande, et en ne décongelant quotidiennement QUE ce dont vous avez besoin, ce type d’alimentation ne coûte pas plus cher que des croquettes premium achetées chez votre vétérinaire.

« Pffff…. mais j’ai pas le temps moi…. »

Là encore, tout est une question d’organisation. Le temps de décongeler votre portion de viande et de cuire vos pâtes/légumes va vous prendre plus de temps que remplir un gobelet de croquette, c’est certain.

Mais cela n’est pas insurmontable non plus, maximum 20 minutes par jour de préparation seront suffisantes.

« Qu’est-ce que je mets là dedans ? »

Retenez que la formule magique d’une ration ménagère réussie, c’est toujours 5 ingrédients: viande+légumes+céréales+huile+vitamines.

« Mon chien ne supporte rien! Il est tout le temps malade … »

C’est peut-être le moment de vous y mettre et de lire cet article jusqu’au bout! La nourriture ménagère est parfois le dernier recours des chiens aux intestins fragiles, sujets aux allergies, aux maladies de peau ou tout simplement très gourmets. Il n’y a pas de risque de présence d’acariens comme dans les croquettes, ou de sous-produits animaux parfois bien difficiles à identifier ….

vegetables and tomatoes on cutting board

Mais au fait, qu’est-ce que l’alimentation ménagère ?

Il s’agit d’une alimentation variée et équilibrée que vous préparerez d’après des matières brutes. Ce sera donc une alimentation humide par opposition aux croquettes qui sont toutes des aliments secs et déshydratés.

En fait un chien, ça mange quoi?

Les chiens sont des mammifères carnivores, ce qui exclut d’emblée les régimes végétariens ou végétaliens pour nos amis.

Cependant, carnivore ne veut pas dire non plus consommateur exclusif de viande. Les légumes apportent une source de fibres intéressante et donnent du volume aux rations des plus gourmands. Les céréales, quand à elles, apportent des glucides et donc des calories sous forme d’amidon.

Une ration « maison » équilibrée se compose donc de 5 ingrédients:

  • Une source de protéine (viande ou poisson).
  • De fibres (légumes).
  • De céréales (pâtes, riz, pommes de terre).
  • De matières grasses.
  • De vitamines complémentaires.

Les protéines:

Vous pouvez utilisez tous types de viandes ou de poissons, en gardant bien à l’esprit que tous ont leurs propres caractéristiques.

Le blanc de poulet par exemple contient 24.6 g de protéine/100 g, contre 21.2 g/100 g pour une morceau de paleron. MAIS, ce même morceau de poulet fournira 118 kcal/100 g, là où le bœuf en apportera 144 kcal/100 g

(Source CIQUAL https://ciqual.anses.fr/ )

Dès lors, le volume et le choix du morceau devra être adapté à votre chien, son poids, son âge et son activité.

A noter que, la viande ou le poisson peuvent être donné crus, à condition d’être absolument certain de la qualité de votre produit. Contrairement à une légende urbaine, les chiens, surtout jeunes ou âgés, ne sont pas capables d’éliminer les bactéries qui peuvent être présentes!

Pour plus de sécurité, vous pouvez cuire de façon douce (vapeur ou poché) quelques minutes pour que le cœur atteignent 65°C.

Exemple pour un chien stérilisé de 20 kg avec une activité moyenne, comptez 320 g de filet de dinde ou 350 g de bœuf maigre, pesé à cru.

Les Légumes:

Quasiment tous les légumes peuvent être intégrés (éviter les blettes, le chou) à raison de 10 à 50 g/ kg de poids corporel. Ils seront à choisir en fonction de l’appétit et de l’activité de votre chien.

Par exemple: la carotte contient 40.2 kcal/100 g et la courgette 16.5 kcal/100 g. La quantité à donner ne sera donc pas la même.

Vous pouvez varier les légumes et les choisir de saison. Faites le tour de vos primeurs ou des invendus sur les marchés. Les légumes abîmés feront le bonheur de votre loulou!

Dans tous les cas, exception faite de la courgette, tous les légumes doivent être bien cuit à l’eau pour être parfaitement assimilés, sous peine de ressortir comme ils sont entrés, sans être digérés!

Exemple pour un chien stérilisé de 20 kg avec une activité moyenne, comptez 270 g de carottes ou 480 g de courgettes, pesées à cru.

Les céréales:

C’est un débat vif entre les « pro » et les « anti »-céréales dans le monde de la nutrition canine.

Sans donner la messe, rappelons simplement que les céréales constituent un apport calorique intéressant, pas chères, et bien tolérées du moment qu’elles sont très cuites et en quantité raisonnable.

Au passage, notons que les croquettes dites sans céréales, contiennent toutes sans exceptions une source d’amidon (patates douces, pois, lentilles, …)

Vous pouvez donner des pâtes ou du riz à condition de les cuire très longtemps. Des flocons d’avoine ou du riz soufflé dans de l’eau chaude si vous voulez éviter une cuisson, ou encore de la banane pour les inconditionnels du grainfree.

Attention! Les féculents ne doivent jamais être congelés et doivent être cuits et mélangés à la ration le jour même, sous peine de devenir indigestes!

Exemple pour un chien stérilisé de 20 kg avec une activité moyenne, comptez 80 g de pâtes ou de riz blanc, pesés à sec.

Les matières grasses:

La matière grasse la mieux adaptée reste l’huile de colza. C’est l’huile qui contient l’équilibre oméga 3 – oméga 6 idéal. Elle reste de plus plutôt bon marché et facile à conserver. En cas de doute ou de forte chaleur, conservez là au réfrigérateur.

Vous pouvez également utiliser de l’huile poisson qui contient des acides gras (DHA-EPA) intéressant. Elle a aussi l’avantage d’être plus appétante que le colza.

Si vous optez pour ce type d’huile, préférez une huile de petits poissons (type harengs, maquereaux), cela limite les taux de mercure et de polluants, malheureusement de plus en plus présents dans les saumons, même sauvages.

Attention les huiles ne doivent pas être chauffées sous peine de perdre toutes leurs qualités nutritionnelles! Il faut les ajouter à cru en fin de préparation.

Exemple pour un chien stérilisé de 20 kg avec une activité moyenne, comptez 12 ml d’huile de colza ou de poisson.

Les vitamines:

Malgré tous les soins que vous pourrez apporter dans la sélection de vos matières premières, vous ne pourrez jamais vous passer d’un apport complémentaire d’oligo-éléments.

Le plus important est le rapport entre le Phosphore et le Calcium qui doit être le plus proche possible de 0.3. Or si le phosphore est majoritairement apporté par la viande, le calcium lui, ne saurait être compensé par un yaourt ou un morceau de fromage … à moins d’en donner 1 kg!

Autant le dire tout de suite, si vous ne souhaitez pas apporter de complément à votre ration, il est préférable d’investir dans de bonnes croquettes qui elles, seront équilibrées.

Les quantités vont dépendre des différentes marques et compositions. Reportez vous aux indications présentes sur les compléments choisit.

Bien entendu tout changement dans l’alimentation de votre chien devra se faire progressivement. Idéalement et de part son volume important, les rations ménagère se distribuent en 2 fois, et plus pour les jeunes animaux, sur 24h.

Nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire si vous souhaitez vous lancer dans l’alimentation ménagère pour l’adapter au mieux aux besoin de votre chien.

A vos gamelles!

Emilie Gérard (Rédactrice au Journal de la Protection Animale)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :